Candidature spontanée!

Méthodes de prévention du mal de dos dans les métiers manuels


publié le 14.05.2020 in den Kategorien leteam, En général à l'aperçu

Les causes les plus fréquentes d’arrêt de travail concernent les maladies des os et des muscles. Alors que les employés de bureau souffrent le plus souvent de douleurs liées à une position assise prolongée, les douleurs liées aux travaux manuels sont provoquées quant à elles par la pénibilité des tâches physiques ou une sollicitation excessive d’une partie du corps.

Quels sont les mouvements potentiellement à l’origine du mal de dos dans le cadre professionnel ?

Bien que le mal de dos semble apparaître soudainement, il a pourtant des antécédents. Répéter systématiquement un même mouvement ou solliciter énormément un seul côté du corps, tout en gardant l’autre inactif, engendre un déséquilibre musculaire qui se traduit par un affaiblissement ou un raccourcissement des muscles. L’action de se pencher, les vibrations, le froid, l’humidité et une mauvaise posture lorsque des objets lourds sont portés ou déplacés, sont également très souvent à l’origine de problèmes de dos chez les ouvriers et artisans.

Les vibrations provoquées par un camion peuvent entraîner une hernie discale. Les disques intervertébraux sont constitués d’un noyau gélatineux qui assure la souplesse de la colonne vertébrale et permet d’absorber les chocs tel un anneau de protection composé de tissu conjonctif. Une hernie discale apparaît dès lors que le noyau sort de son emplacement et transperce l’anneau de protection. Soulever et déplacer de lourdes charges constitue une tâche incontournable dans tous les métiers du bâtiment. C’est précisément lors de cette action qu’une mauvaise posture peut entraîner une sollicitation excessive des muscles du dos et provoquer douleurs et contractions musculaires.

Comment traiter ces maladies ?

Le traitement d’une hernie discale dépendra des symptômes. Chez la plupart des patients, un traitement traditionnel (alitement, chaleur, anti-douleurs etc.) sera suffisant si la douleur ou la faiblesse musculaire ressentie est légère. En revanche, l’apparition de paralysies ou d’incontinence urinaire nécessite en général une intervention chirurgicale qui a principalement pour but d’éviter des conséquences irréversibles sur la santé.

Les douleurs dans le bas du dos ou dans le cou ou encore les élongations, se guérissent le plus souvent par des traitements et des méthodes de kinésithérapie traditionnels. Si les symptômes sont invalidants ou ne disparaissent pas au bout de quelques jours, une consultation chez le médecin pour poser un diagnostic approfondi s’impose et permet de définir le traitement adéquat.

Prévenir les risques par une bonne posture et des mouvements adéquats

Afin de prévenir le mal de dos et la détérioration de l’appareil musculosquelettique, il est possible, en privé comme au travail, d’entreprendre des actions quotidiennes. Il est indispensable de bouger. Il existe des méthodes très simples pour introduire plus de mobilité dans son quotidien. Le simple fait de s’étirer souvent, de se lever régulièrement de son siège lorsqu’on travaille longtemps en position assise, penchée ou sur les genoux, est déjà positif. Prendre autant que possible les escaliers au lieu de l’ascenseur et faire les trajets courts à pied au lieu d’utiliser les transports en commun ou la voiture.

Il est question ici de « d’ergo-dynamique » qui traite de la façon dont on sollicite correctement le corps. Il est en effet recommandé d’effectuer les mouvements jugés appropriés pour le dos. Il est en l’occurrence largement déconseillé de charger trop longtemps son dos ou encore de se pencher et de se relever constamment. Changer activement de position et de mouvement, éviter les gestes répétitifs, les postures forcées, ou encore éviter de charger et décharger des poids permet de préserver considérablement son dos, y compris dans les métiers manuels. De plus, la pratique d’un sport régulier permet d’entraîner l’ensemble de la musculature et de renforcer les muscles du dos.

Chez leteam, nous commençons par former nos collaborateurs temporaires sur la santé et la sécurité au travail, en fonction de leur branche d’activité. La brochure de la SUVA « Soulever et porter correctement une charge » fait par exemple partie de la documentation fournie. Des explications sur les risques encourus lors de l’usage d’une mauvaise technique pour soulever et porter des charges y sont données et sont illustrées par des exemples concrets. Pour obtenir de nombreux conseils pratiques sur les méthodes de prévention et sur l’utilisation des moyens ergonomiques, notamment ceux consacrés aux métiers manuels, consultez sans plus tarder le site de la SUVA.

Nos agences